ambassade


ambassade
Ambassade, f. Se prend quelquefois pour la Legation, charge et instruction d'un Ambassadeur, Legatio, Mandatum, comme, Il a fait son ambassade, Legationem, mandatum peregit. Quelquefois pour la fonction d'iceluy Ambassadeur, comme, Il est allé en ambassade, Il est revenu de son ambassade, Il a esté envoyé en son ambassade, Il est en ambassade. Quelquefois pour la trouppe d'Ambassadeurs envoyez par un Prince à un autre, Oratores, Legati, comme, Voila passer l'ambassade de Portugal: car s'il n'y a qu'un chef Ambassadeur, quelque suitte qu'il ait, on ne dira pas, Voila l'ambassade de tel: ains l'Ambassadeur. L'Italien et l'Espagnol, disant l'un Imbasciata, et l'autre Embaxada, retiennent cette mesme distinction. Ce mot n'est proprement usurpé si n'est aux legations des Princes et Republiques, et pour affaires d'Estat ou alliance. Et si l'on trouve ce mot usité entre particuliers d'un à autre, c'est par abusion et improprement, dont le propre est Message. Nicole Giles en la vie de Philippe de Valois; Le Roy envoya ses Ambassades par devers le Pape Benedict, pour obtenir quelques requestes, sur le fait du voyage d'outre-mer.
Le pouvoir des ambassades, Auctoritates Legatorum. B. ex Cic.
Qui ont la charge et conduite des ambassades, Xenagogi.
La charge de recevoir les ambassades, Proxenia. B.
Il te faut faire cette ambassade, Perferre legationem te conuenit. B. ex Suetonio.

Thresor de la langue françoyse. .

Regardez d'autres dictionnaires:

  • ambassade — [ ɑ̃basad ] n. f. • 1387; it. ambasciata, lat. médiév. ambactia « service », d o. gaul. 1 ♦ Députation auprès d un souverain ou d un gouvernement étranger. Envoyer une ambassade extraordinaire. ♢ Représentation permanente d un État auprès d un… …   Encyclopédie Universelle

  • ambassade — AMBASSADE. s. f. L emploi, la fonction d un homme envoyé par un Prince ou par un État souverain, à un autre Prince ou État souverain, avec caractère de représentation. Ambassade honorable. Envoyer un habile homme en Ambassade. On l envoya en… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • ambassade — Ambassade. s. f. La charge, l employ d Ambassadeur. Ambassade honorable, utile. l ambassade de Rome, de Constantinople &c. se bien acquiter de son ambassade. estre en ambassade. envoyer en ambassade. aller en ambassade. Ambassade, Se prend… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Ambassade — Am bas*sade, Embassade Em bas*sade, n. [F. ambassade. See {Embassy}.] 1. The mission of an ambassador. [Obs.] Carew. [1913 Webster] 2. An embassy. [Obs.] Strype. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Ambassade — (fr., spr. angbassad), Gesandtschaft; Ambassadeur (spr. dör), Botschafter erster Klasse, s. u. Gesandter …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Ambassade — (franz., spr. angb ), Gesandtschaft; Ambassadeur (spr. angbassadör), Botschafter, die erste und ausgezeichnetste Klasse der Gesandten (s. d.); doch wendet der englische Sprachgebrauch den Ausdruck ambassador auch auf gewöhnliche Gesandte an.… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Ambassade — Ambassāde (frz., spr. angbassahd ), Gesandtschaft; Ambassadeur (spr. döhr), Botschafter (s. Gesandte) …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Ambassade — Ambassade, frz., die Gesandtschaft; Ambassadeur (–öhr) Gesandter ersten Rangs, der nicht bloß hinsichtlich der Geschäfte, sondern auch hinsichtlich seiner Person als Repräsentant und Stellvertreter seines Souveräns behandelt wird und daher… …   Herders Conversations-Lexikon

  • Ambassade — L ambassade de l Indonésie à Canberra, en Australie. Une ambassade est une représentation diplomatique d un État auprès d un autre. Par extension, le terme est utilisé pour désigner le lieu où sont établis les locaux de cette activité. C est… …   Wikipédia en Français

  • AMBASSADE — s. f. L emploi, la fonction d un homme envoyé par un prince ou par un État souverain, à un autre prince ou État souverain, avec le caractère de représentant. Ambassade honorable. Envoyer quelqu un en ambassade, En qualité d ambassadeur. Envoyer… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)